S’affirmer, un comportement inné

QU’EST-CE QUE L’AFFIRMATION DE SOI ?

S’affirmer consiste simplement à savoir exprimer ses opinions, ses sentiments et ses besoins, de la même façon qu’un nouveau-né exprime tout naturellement ses douleurs, ses angoisses et son besoin d’attention. Il s’agit donc d’un comportement inné, naturel, que la crainte d’être mal jugé nous amène peu à peu à oublier de mettre en pratique. Mais on peut réapprendre à s’affirmer à tout âge, en s’exerçant à interagir avec les autres pour vaincre le manque de confiance en soi.

Le nouveau-né s’affirme quand il pleure, il exprime qu’il existe et qu’il a besoin d’attention, il exprime sa faim, ses angoisses, ses maux.

Toutefois, il arrive très souvent que nous éprouvions de la difficulté à appliquer ce comportement.

 

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE ?

Pour pouvoir s’affirmer, il faut :

 

  • Avoir conscience qu’en tant qu’être humain nous avons tous les mêmes droits (j’ai le droit d’exprimer mes émotions, de me tromper, de demander de l’aide, de dire Non, de dire Oui, d’avoir mes propres goûts, j’ai le droit de faire mes propres choix…)
  • Reconnaître que j’ai de la valeur. Ma valeur est indissociable de ma qualité d’être humain (on ne naît pas bon ou mauvais, meilleur ou moins bon. On se comporte parfois bien, parfois moins bien en fonction d’une multitude de critères)
  • C’est reconnaître que je suis unique (il n’existe aucun individu identique à moi, avec la même histoire, les mêmes expériences, le même ressenti. Aucun n’est donc aussi bien placé que moi pour exprimer ce que je pense, ce que je ressens ou pour prendre une décision qui me concerne)
  • C’est prendre soin de soi, se respecter, être en accord avec soi-même

 

COMMENT S’ENTRAINER ?

Cet entraînement peut se faire à tout âge, il n’est jamais trop tard pour apprendre à s’affirmer. Il nécessite avant tout d’entrer en interaction avec les autres.

 

Les exercices à pratiquer :

  • Dire « je »
  • Parler de ses sentiments, ses goûts
  • Écouter l’autre et observer
  • Regarder son interlocuteur dans les yeux
  • Se tenir droit, ne pas s’agiter
  • Parler d’une voix audible, calmement, en articulant

Ces exercices permettent de développer la confiance en soi tout en s’intéressant un l’autre.

 

Dans une conversation :

  • Poser des questions ouvertes (dont la réponse n’est pas simplement oui ou non, par exemple quel type de musique écoutes-tu ?). Cela permet de trouver des centres d’intérêts communs et donc de se sentir plus à l’aise, plus confiant face à l’autre
  • Reprendre certaines phrases de son interlocuteur en demandant d’avantage d’explications. Plus je comprends la personne avec qui je discute et plus je pourrais m’autoriser à exprimer mon avis

 

Une grande partie des difficultés que nous rencontrons pour nous affirmer provient de notre peur d’être jugé négativement par l’autre. Cette crainte est directement liée à un manque de confiance en soi. La clé de l’affirmation de soi, le respect de soi et le respect de l’autre.

 

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/emissions/picardie-matin/psycho-l-affirmation-de-soi.html