Prise de parole en public, comment s’exprimer avec aisance ?

L’aisance dans la prise de parole en public n’est pas donnée à tout le monde. Le fait de parler devant un public nous met fréquemment dans l’embarras du choix des mots. Il nous met aussi face à la peur de commettre des erreurs et de susciter des réactions imprévisibles (être mal compris, jugements forts, mauvaise image de soi …)

Un bon orateur doit ainsi structurer systématiquement ses idées avant la prise de parole en public. En effet, cela lui permet d’avoir confiance en lui, et donc de mieux faire passer son message à son auditoire.

Bien préparer le sujet à présenter, en amont, permet d’entrer en jeu avec plus de confiance en soi et avec un soulagement psychologique notable. Tout aussi essentielle est la connaissance, à l’avance et dans la mesure du possible, de son public. Cela permet de situer le niveau éducatif, social, scientifique … de son auditoire. De cette façon on adapte son langage aux auditeurs présents, tout en choisissant des phrases simples et compréhensibles par tous.

Lors de la prise de parole en public, il faut envisager une gestuelle bien choisie, permettant d’accrocher son auditoire sur le sujet et de les convaincre, mais aussi de passer des messages par la communication non verbale.

 

« Que vous soyez manager, salarié(e), junior ou senior, vous avez déjà tous du avoir à présenter ou animer un projet, une idée ou une réunion. Et cela vous a paru difficile, vous étiez mal à l’aise, vous aviez l’impression de ne pas être à votre place ou de déranger. »

 

Bonne nouvelle, vous n’êtes pas seuls ! Vous faites, en effet, partie des 75% de Français qui se disent angoissés par la prise de parole en public.  Voici donc quelques astuces afin de vous aider à vaincre cette phobie :

1. CONNAISSEZ-VOUS !

La première des choses, avant de prendre la parole en public, est de bien se connaître. Savoir où sont vos atouts, vos faiblesses, d’où vous vient votre peur de vous exprimer en public. Aucun bon orateur ne peut s’exprimer convenablement si il ne se connaît pas et n’a pas appris à dompter ses démons intérieurs.

Connaître ses peurs, c’est le point de départ pour pouvoir se libérer et parler librement et sereinement.

 

2. ACCEPTEZ-VOUS !

Une fois votre peur ciblée, apprenez à en faire une amie, un allier. Tous les humains ont leurs faiblesses même les orateurs les plus illustres !

Cicéron disait « On ne naît pas poète, on devient orateur. », parler en public n’est pas un don mais se travaille et s’apprend en acceptant de mettre un nom sur vos peurs et d’en faire des forces. Acceptez le fait que vous êtes vous même et que c’est justement cette différence qui fera de vous un bon orateur qui captivera son public.

 

3. HUMANISEZ VOTRE DISCOURS ! 

Vous êtes Humain, c’est un fait. Comme tout humain vous avez des émotions, des sentiments, des doutes, des gênes. Ne les refoulez pas et laissez une part de spontanéité dans votre discours car c’est bien ça qui vous fera apprécier de votre public et lui permettra de se reconnaître en vous !

Un moment d’hésitation, une pause imprévue, un sourire gêné, sont autant de moments qui montrent à votre public que vous n’êtes pas une machine mais un homme comme eux.

 

Suite des astuces : http://www.maddyness.com/startup/conseils-dexperts/2014/06/03/prise-de-parole-en-public-conseils/