5 astuces pour savoir si les hommes politiques vous mentent

Vous voulez savoir comment les hommes politiques masquent leurs émotions ?

Grâce par exemple à House of Cards, nous savons que le métier d’homme politique consiste essentiellement à dissimuler ses émotions. C’est donc dans la communication politique que nous pouvons trouver les  meilleurs exemples de mensonges, et les signes qui permettent de les déceler.

Les hommes politiques ont tendance à dire ce que vous voulez  entendre sans en penser un mot.

Certains peuvent être plus expressifs que d’autres, c’est pour cela que des experts en synergologie analysent leur gestuelle. Se toucher le nez, hausser les épaules, écarter les mains vers l’extérieurs…93% de notre communication est non verbale et lorsque nos hommes politiques s’expriment, leurs gestes en disent bien plus que leurs propres paroles.

Ces gestes, qui peuvent nous paraître anodins, révèlent les pensées et émotions des hommes politiques durant leurs discours.

 

 

Avec les présidentielles qui arrivent à grands pas, vous voulez découvrir si les candidats nous mentent avant de choisir  a qui accorder votre confiance pour les 5 prochaines années. Nous allons vous donner 5 astuces pour savoir si votre interlocuteur vous ment. C’est parti !

1. S’il se tripote le lobe des oreilles

Attention, si votre interlocuteur se caresse ou se pince le lobe de son oreille droite, dans un contexte tendu, cela peut signifier qu’il est dans l’embarras. Il ne sait pas quoi répondre, il a peur de transformer la réalité et donc de vous mentir. Le lobe gauche, lui, symbolise la culpabilité et les fantasmes. En le titillant, on révèle une gêne, voir même une faute. Si ce mouvement est accentué sur le lobe de l’oreille droite alors celui-ci peut signifier qu’il a choisi de s’en tirer par une demi-vérité.

Dans tout les cas, votre interlocuteur est confus et ressent une gêne.

2. S’il a les pupilles rétractées

Les pupilles se dilatent ou se rétractent selon nos émotions ou nos désirs. Une personne sereine aura en permanence une légère dilatation, alors qu’un menteur, aura les pupilles rétractées. Cela traduit une forte activité cognitive, qui laisse peu de place à l’émotion. Donc, regardez ses yeux et vous verrez s’il vous ment !

3. S’il ferme les yeux avant ou après une prise de parole

En situation délicate, ce tic caractérise la mauvaise foi de votre interlocuteur. Les paupières représentent  la frontière entre la réalité et le rêve,  qui révèle une déconnexion avec la réalité et un stress causé par le mensonge. On sait qu’on est en train de formuler un mensonge, mais on persiste et le signe apparait ! Même analyse si votre interlocuteur lève les yeux au ciel à plusieurs reprises durant son discours.

4. S’il parle en dissimulant sa bouche

Si vous faites face à une assemblée, cela revient à étouffer le dialogue. Se servir de la main droite indique que le cerveau gauche nous interdit de dire la vérité. La main gauche placée devant la bouche, trahit plutôt un trouble affectif de celui placé en face de vous. Dans les deux cas, votre interlocuteur n’est pas sûr de lui ou de ce qu’il vous dit. Alors méfiance !

5. S’il détourne la tête avant de répondre

Lorsqu’une personne détourne la tête avant de prononcer un “oui” ou un “non” cela signifie le contraire de ce qu’il raconte. Cela traduit un malaise ponctuel : votre interlocuteur cherche à échapper à un face-à-face qui perturbe sa confiance en lui !

Même si cela ne se vérifie pas dans tous les cas, mieux vaut choisir d’accorder du crédit à ceux qui répondent les yeux dans les yeux, sans broncher !